-A +A

Nouveaux arrivants Famille Numéro urgent Chambéry métropole

Accueils périscolaires et Restaurant

Chers parents,

Vous nous avez élus sur un projet et des priorités. L’une d’entre elles était de « Prendre soin de nos enfants ».

6 mois après une rentrée scolaire marquée par le contexte sanitaire difficile qui aura impacté toute l’année 2020, les premiers effets tangibles de cette politique sont là.

    1. Nous voulions favoriser l’accès au restaurant scolaire pour les petits revenus : l’engagement est tenu !
Pour les quotients familiaux inférieurs à 500 €, le coût du repas est désormais fixé à 1.70 € (soit une réduction de 47 % qui concerne 10 % des familles) et a permis à plusieurs familles de mettre leurs enfants à la cantine.
 

   2. Nous voulions proposer à vos enfants, une alimentation plus saine, plus diversifiée en protéines (animales comme végétales), sûre et durable : l’engagement est tenu !
Deux types de menus sont proposés :

  • L’un alternant deux repas végétariens à base de produits cuisinés et deux repas  «repas « traditionnels » à base de protéines animales : viande, poisson, etc.
  • L’autre, un repas végétarien tous les jours avec des œufs et/ou des protéines végétales : légumineuses, céréales, etc.

Ces changements de menus ont été réalisés en concertation avec les parents et un comité menu a été mis en œuvre, pour faire remonter les problématiques et propositions des enfants/parents et personnels.Nous voulions lutter contre les décrochages scolaires et organiser les activités périscolaires en complémentarité et dans le prolongement du service public d’éducation : l’engagement est tenu ! Des études dirigées assurées par des enseignants sans supplément de coût pour les familles ont été mises en place sur les deux écoles élémentaires

   3. Deux chantiers sont désormais devant nous :

  • Le lancement de deux comités participatifs « affaires scolaires » à destination des parents d’élèves délégués et des barberaziens qui s’y étaient inscrits lors de notre consultation.
  • L’élaboration d’un Projet Educatif de Territoire (PEDT) avec l’ensemble des acteurs (éducation nationale, représentants de parents, jeunesse et sport, éducation populaire, vie associative, culture et communication, CAF, AMEJ…) qui nous permettra d'organiser les activités périscolaires en complémentarité avec les temps de classe.

De belles perspectives !

Vous y êtes attendus « Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin ! »  .

Prenez soin de vous !

Jean-Claude Bernard
Adjoint aux écoles, à la jeunesse et à la culture