-A +A

Nouveaux arrivants Famille Numéro urgent Chambéry métropole

Zéro pesticide

2017 Barberaz engagée dans le ZERO PESTICIDE - Affiche que vous retrouvez à différents endroits de la commune

 

 

logo zero pesticide

Le Conseil Municipal du 17 janvier 2011 a décidé de s'engager aux côtés du Comité Syndical pour Assainissement du Lac du Bourget (CISALB) en signant la convention "zéro pesticide".

20-04-11
Signature de la convention le 20 avril 2011
David Dubonnet et Michel Dantin

Pourquoi Barberaz ?

La Commune est traversée par l'Albanne, ruisseau affluent de la Leysse qui se jette dans le lac du Bourget. Les eaux de ruissellement sont en partie captées par l'Albanne ; chargées des résidus de pesticides épandus sur la Commune, ces eaux polluées se retrouvent donc dans le lac, principal attrait touristique de l'Ouest du département. Le lac du Bourget est appelé également dans un futur proche à devenir une ressource essentielle pour l'approvisionnement en eau potable, il est donc important d'en préserver la qualité des eaux bien en amont.

Surtout c'est un engagement de notre équipe dès 2008. En application de notre programme, nous nous sommes engagés dans cet objectif notamment pour l'achat d'un désherbeur, la formation d'agents, la mise en place de prairies fleuries...

Ces actions nous ont fait adhérer naturellement au projet du CISALB puisqu'étant déjà, au-delà des intentions, dans des opérations concrètes.

Quelle est l'origine de cette opération ?

La réduction de l'usage des pesticides est un objectif majeur, inscrit à tous les niveaux décisionnels. Il s'affiche au niveau européen avec la Directive du 21 octobre 2009 instaurant un « cadre communautaire pour une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable, au niveau national avec le Grenelle de l'Environnement (plan Ecophyto 2018) et au niveau des Agences de l'eau avec le Schéma directeur et d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE).

C'est dans le cadre d'un appel à projet que l'opération « Objectif zéro pesticide », élaborée en 2009 par le CISALB, a été retenue par l'Agence de l'eau, permettant ainsi aux communes signataires de bénéficier d'aides financières pour la période 2010-2012.

Quel est le contenu de l'opération ?

« Objectif ZERO PESTICIDE » est une opération portée par le CISALB. Elle a pour ambition d'aider les communes à mettre en œuvre une politique incitative et durable de réduction voire de suppression des pesticides dans la gestion de leurs espaces verts, voiries, terrains de sports et cimetières. Et pour ce faire, elles bénéficient de l'assistance d'un bureau d'études spécialisé et surtout des aides financières de l'Agence de l'eau et du Conseil général de la Savoie, pouvant atteindre jusqu'à 80% de la dépense.
L'opération comprend quatre pilliers :

- L'étude diagnostic (ou plan de désherbage),
- L'acquisition de matériel permettant l'entretien de ces espaces,
- La formation des agents communaux à ces nouveaux enjeux et nouvelles pratiques,
- L'information et la sensibilisation des habitants et des scolaires.

La gestion différenciée

La réduction d'utilisation de pesticides passe essentiellement par un changement des comportements dans la vision du paysage urbain à la fois des élus, des services techniques et des habitants. Les espaces verts doivent être entretenus selon leur situation, leur rôle paysager et leur utilisation. Pour chaque espace un niveau d'entretien doit être défini :

- les espaces horticoles (massifs, bacs à fleurs, gazons) exigent un entretien soutenu,
- les espaces de loisirs (pelouses) nécessitent un entretien courant,
- les espaces de périphérie peuvent être peu entretenus,
- les espaces naturels (prairie) peuvent être fauchés.

Cette nouvelle façon de penser et d'entretenir les espaces verts en fonction de leurs usages, associée à la l'utilisation de techniques alternatives (désherbage thermique, mécanique, paillages) permet de réduire drastiquement le recours aux pesticides.

Pour les voiries, l'emploi d'une brosse rotative permet de nettoyer les pieds de trottoirs sans produit chimique. Et avec les aides proposées, certaines communes envisagent sérieusement de se regrouper pou acheter ensemble un camion balayeuse qu'elles se partageront pour passer la brosse rotative.

www.cisalb.com